Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Editions Mémoire Vivante

Michel MADORE

, 18:37pm

Michel Madore est né en 1949 au Canada. Peintre et sculpteur, il a notamment publiés ses Carnets d'Atelier aux éditions Mémoire Vivante et des livres d'artistes chez divers éditeurs. Son travail fait l'objet de nombreuses expositions dans le monde entier. Il vit et travaille à Paris. 

 

 

 

LE LIVRE DE YU

 

Le Livre



le-livre-de-yu.jpgOn peut lire « Le livre de Yù » comme un paysage. Un long poème d’approche méthodique d’une femme, Yù. Car c’est du paysage de la femme qu’il s’agit : Michel Madore, allant de l’apparence à l’intime, compose autant de poèmes que de parties du corps : le visage, visage qui s’effraie/de ce qui dort/sous son masque, les cheveux, le front, le nez, les oreilles, le dents, les mains, le ventre, les seins, les fesses, le sexe. Michel Madore nous convie dans l’intimité d’une découverte charnelle et spirituelle, par la bouche même de Yù : bouche qui pèse/chacun de ses mots/qui en sort/qui l’enveloppe/et le dépose/à l’oreille/de l’autre. A l’oreille du lecteur, encouragé à lire Yucomme un livre ouvert, comme un mystère surtout, seulement caressé, mystère lancé comme un défi joyeux :devine-moi/si tu veux.

Mais « Le Livre de Yù » recèle un autre secret, Michel Madore a demandé à sa compagne, Cao Dan, de traduire ses poèmes en chinois, et de nous livrer cette traduction en regard des poèmes français. Comme si cette Yù, plus seulement projection littéraire de l’amour, prenait vie sous nos yeux dans ce poème, nous livrant sa part de l’histoire par le mystère et la pudeur d’une langue étrangère.

 

 

Extrait

 

ton corps est un oeil 

qui s'ouvre et se ferme

qui cherche son paysage

qui s'apaise

qui s'endort

pliures et dépliures

au corps de mon corps

 


Edition bilingue, traduit en chinois par Cao Dan

2004, Mémoire Vivante, 100 pages, ISBN 2-903011-53-2, 16€