Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Editions Mémoire Vivante

Printemps des Poètes

, 18:38pm

Retour au catalogue

 

 

- INFINIS PAYSAGES

 

infinis paysagesDes infinis paysages de la Terre il y a ceux que l’on ne verra jamais, ceux dont l’on ne soupçonne pas l’existence, ceux qu’on pressent sans les connaître, ou ceux encore qui s’impriment sur un écran de mémoire. Paysages qui nous éloignent, paysages communs, ou encore les infinis paysages de l’homme.

Catalogue riche aussi de paysages plus concrets, soit universels, comme une vue de la Tour Eiffel, ou parfois plus y révéler simplement sa propre solitude.

Les éditions Mémoire Vivante sont heureuses de vous présenter cette année encore à l’occasion du Printemps des Poètes une promenade sur le thème des Infinis Paysages de la poésie, avec pour compagnons de route Eric Delmare, François Heusbourg, Adrienne Aiglemont, et Monia Ma.

 

2011, Mémoire Vivante, 24 pages, ISBN 9782903011949, 3€

Edition limitée à 500 exemplaires numérotés

 


 

- COULEUR FEMME

 

couleur femmeDifficile défi cette année qu'ont eu à relever Eve Roland et Bernard Schürch, nos deux poètes qui ont accepté de participer à l'exercice annuel du Printemps des Poètes : définir une couleur femme.

Une couleur femme, sentir et mettre le mot sur une variation chromatique infime, un bleu plus léger, un rouge plus dense qui sur l'échelle des couleurs donnerait une singularité, un prisme particulier à la femme. C'est à dire aux mots de la femme, à ses élans, à sa vision du monde, à ce qui fait d'elle en somme – et pour ce qui nous concerne – un poète.

 Quelle couleur pour la femme, et en corrélation, quelle couleur pour l'homme ?  Impossible question,  puisqu'il n'est pas certain  que la  couleur que l'on perçoit de l'autre soit bien celle qui en émane réellement. C'est cet impalpable sensation que cherche à décrire Bernard Schürch dans les deux poèmes qu'il nous offre ici, interrogeant la couleur, la lumière qui passe à travers les vitres de la vie. Mais peut-être, pour le citer, n'y a-t-il aucune couleur, peut-être l'attente d'une couleur. Nous écouterons alors Eve Roland qui peint cette femme qui rêve d'un destin, férocement accoudée au réel. Peut-être est-ce dans ce rêve - dans ces yeux braqués sur le rêve qu'illustre Louis-Marie Catta -  qu'il faut chercher nos couleurs, homme ou femme, afin de voir si elles correspondent.

Nous espérons que vous prendrez plaisir à découvrir comme chaque année ces poèmes qui bourgeonnent dans le vert du Printemps.

 

2010, Mémoire Vivante, 24 pages, ISBN 9782903011871, 3€

Edition limitée à 500 exemplaires numérotés

 


 

- EN RIRE(S)

 

En-Rires-Printemps-des-poètes-Mémoire-VivantePour la troisième année consécutive les Editions Mémoire Vivante publient à l'occasion du Printemps des Poètes une plaquette tirée à 500 exemplaires numérotés.
Cette année, le Printemps des Poètes nous propose d'En Rire(s). Les poètes Francis Gueury, Gilles-Antoine Langlois, Monia Ma et Ernesto Mächler Tobar, accompagnés par les dessinateurs Eric Delmare et Michel Madore ont décidé, à l'invitation de ce "s" entre parenthèse, d'ausculter la diversité du Rire. Du rire convulsif au rire triste, en passant par le rire ému, le rire angoissé ou tout simplement le rire gai. Ces contre-pieds du rire renforcent notre conviction que les poètes, loin de se contenter d'observer un seul aspect des sentiments, s'emploient faire rimer la pluralité des émotions.


2009, Mémoire Vivante, 24 pages, ISBN 978-2-903011-79-6

Edition limitée à 500 exemplaires numérotés

 


 

 

- ELOGE DE L'AUTRE


Eloge-de-l'autrePour la deuxième année consécutive les Editions Mémoire Vivante publient, à l'occasion du Printemps des poètes, une plaquette tirée à 500 exemplaires numérotés. 

L’autre. Avant d’en faire l’éloge, encore faut-il préciser de quel « autre » il s’agit ici. En mesurer la distance à soi. Autre inconnu ? autre étranger ? ou voisin, ou reflet ?

Les quatre poètes et les deux dessinateurs qui ont accepté de participer cette année à l’illustration de ce thème ont chacun dû identifier cet « autre ». Multiple chez Michel Jamet, mystérieux  et inquiétant chez Monia Ma, double chez Pierre Bady, si proche chez Michel Madore ;  qu’il s’agisse  d’une mère et de son enfant  chez Cao Dan, d’hommes partageant leur effort chez Jean Le Guen, on ne peut, à l’écoute de ces éloges murmurés, s’empêcher de songer au nombre « d’autres » que l’on porte en soi. Et combien se dérobent, et combien se divulguent ?

 
2008, Eloge de l'Autre, éditions Mémoire Vivante, 24 pages, ISBN 978-2-903011-76-5, 3€

Edition limitée à 500 exemplaires numérotés


 



 

- LETTERA AMOROSA

 

lettera-amorosa-memoire-vivanteA l'occasion du 9è Printemps des Poètes, dont le thème est "Lettera Amorosa", les éditions Mémoire Vivante publient une plaquette tirée à 500 exemplaires numérotés.

Les poètes Anaïs Bon, Gilles-Antoine Langlois, Ernesto Mächler Tobar et Eve Roland ont chacun imaginé un  poème amoureux pour ce recueil. Au féminin comme au masculin, leurs textes conjuguent les passions, de l'exaltation des histoires naissantes aux déchirements des fins de route.

En outre, Louis-Marie Catta et Eric Delmare apportent leur propre sensibilité à cette "Lettera Amorosa", par le biais de deux dessins qui complètent et enrichissent la vision de ces couples poétiques.

 

2007, 24 pages, ISBN 2-903011-71-0, 3€

Edition limitée à 500 exemplaires numérotés

 


 

Retour au catalogue